Europe

Repartition-des-eleves-scolarises-en-francais-europe-2018
Effectifs des élèves scolarisés en français dans les systèmes éducatifs nationaux
Préscolaire Primaire Secondaire Supérieur

TOTAL

Le français est la seule langue officielle

Fédération Wallonie- Bruxelles

183 779 321 440 350 046 220 010

1 075  275

France

2 539 400 4 267 000 5 579 400 2 609 700

15 475 400

Monaco

1 007 2 001 3 319 826

7 153

Le français n’est pas la seule langue officielle

Belgique (communauté flamande)

 1 189 1 968

131

 –

3 288

Belgique (communauté germanophone)

245

520

765

Luxembourg

36 039

36 039

Suisse romande

n.c.

n.c.

n.c.

n.c.

n.c.

le français est une langue étrangère
Andorre – système andorran 815 1 789 2 604
Andorre- système français 928 1 225 853 588 3 594
Bosnie- Herzégovine 48 114 76 0 238
Bulgarie 210 461 244 575 1 490
Lettonie 258 50 308
Monténégro 30 30
Pays membres de plein droit de la Francophonie
« DANS LES PAYS ANGLOPHONES D’EUROPE, LE FRANÇAIS EST LA PREMIÈRE LANGUE ÉTRANGÈRE ÉTUDIÉE
ET LES TERRITOIRES GERMANOPHONES LUI RÉSERVENT LA DEUXIÈME PLACE »

Cet espace réunit à lui seul  13 Etats et gouvernements membres de plein droit de l’OIF, 18 membres observateurs (avec l’Irlande et Malte depuis octobre 2018) et 1 pays membre associé.

La langue française est langue officielle unique en France, à Monaco, pour la Fédération Wallonie-Bruxelles ; langue co-officielle en Belgique (avec le néerlandais et l’allemand), au Luxembourg (avec l’allemand et le luxembourgeois), en Suisse (avec l’allemand, l’italien et le romanche), en Italie dans la vallée d’Aoste (avec l’italien) ainsi qu’en Suisse aux côtés de l’allemand (dans les cantons du Jura, de Genève, Vaud, Berne, Fribourg et du Valais).

Le français y demeure globalement la 2ème  langue la plus apprise dans le 1er  cycle du secondaire occupant traditionnellement la première place dans les pays anglophones et dans ceux qui lui assignent une co-officialité avec d’autres langues, comme la Belgique, le Luxembourg ou la Suisse. Par ailleurs, et selon les parties du continent, le français est souvent la 3ème  langue étrangère, parfois la 4ème, sur un espace où règne un certain volontarisme en faveur du plurilinguisme.

ÉTAT DES LIEUX

Le poids de la France, qui compte plus de 15 millions d’élèves et étudiants, explique pour une large part la place de l’Europe, qui arrive en deuxième position dans cet ensemble.

Répartition dans le monde des élèves scolarisés en français en 2018

Le DELF scolaire intégré dans le cursus scolaire du Lander de Baden Wurttemberg (Allemagne)

En Allemagne, le länder de Baden Württemberg a souhaité intégrer partiellement le DELF Scolaire dans le cursus scolaire, en créant des épreuves écrites de français sur la base du DELF Scolaire, centralisées et communes aux élèves de lycée (au niveau de la classe 10, équivalent à la seconde en France). Les élèves peuvent ensuite choisir de s’inscrire à l’épreuve orale du DELF Scolaire afin d’obtenir le diplôme. Ce partenariat entre le Centre international d’études pédagogiques et le Land du Baden Württemberg rend le DELF Scolaire accessible à tous. Il devrait concerner chaque année 24 000 élèves, et d’ici 2020, ce sont 500 professeurs qui seront formés et habilités comme examinateurs-correcteurs.  Une initiative identique est en train de se mettre en place dans le Land du Schleswig-Holstein et à Hambourg.

Educ’ARTE

ARTE propose à travers l’initiative Educ’ARTE (lancée en mars 2016) des outils pédagogiques favorisant l’accès à la Culture et l’apprentissage du français, de l’allemand et de l’anglais :

  • Plus de 950 vidéos, parmi le meilleur d’ARTE, sur toutes les disciplines, accessibles en illimité en classe, au CDI et à domicile.
  • Des fonctionnalités pour favoriser l’apprentissage des langues en français, allemand et anglais.

Deux types d’abonnements sont possibles: abonnement individuel de l’établissement ou abonnement collectif de la collectivité ou du réseau d’écoles. En France plus de 400 établissements sont aujourd’hui abonnés (Cette offre est destinée aux des établissements scolaires du primaire au lycée).

Dans les systèmes éducatifs nationaux

Le français est la seule ou principale langue d’enseignement dès l’entrée à l’école pour la Fédération Wallonie- Bruxelles, la France, Monaco, la Suisse romande ; et aux côtés d’une ou plusieurs langues, entièrement ou partiellement selon les niveaux, en Andorre (système andorran et système français), en Belgique, et au Luxembourg.

INTÉGRER LE FRANÇAIS ET LES CERTIFICATIONS DANS LES SYSTÈMES ÉDUCATIFS ET METTRE EN PLACE DES PARCOURS FRANCOPHONES D’EXCELLENCE

Plus de 80 pays dans le monde intègrent le DELF et le DALF dans leurs systèmes éducatifs, témoignant de l’intérêt des certifications dans le pilotage des systèmes éducatifs. Cette reconnaissance officielle encourage par ailleurs une ouverture à l’international, le développement de partenariats avec les instances certificatrices, la mise en place d’une démarche qualité et de parcours d’excellence labellisés (par exemple par le LabelFrancÉducation), elle participe encore à la formation continue et à la montée en compétence des enseignants et des équipes éducatives (habilitation des enseignants comme examinateurs-correcteurs ou comme formateurs, intégration d’une démarche d’enseignement et d’évaluation fondée sur le CECR).

Cette reconnaissance, qui s’inscrit dans le cadre de partenariats de coopération éducative, peut être mise en place au niveau ministériel (c’est le cas par exemple au Mexique, au Canada, en Espagne ou au Lesotho), au niveau fédéral comme en Allemagne, et/ou être mise en œuvre directement au niveau des établissements scolaires et universitaires (comme c’est le cas par exemple au Kenya, au Maroc, en Inde, au Liban, en Egypte, en Russie, ou encore en Pologne).

Avec les continents américain et africain, l’espace européen partage en effet cette caractéristique d’accueillir des pays dont tout ou partie du système éducatif a recours à la langue française comme médium d’enseignement. Une réalité qui participe à expliquer les évolutions constatées dans les enseignements du français langue étrangère.

Dans les établissements du réseau scolaire français

Le paysage européen de l’apprentissage de la langue française ne serait pas complet sans la présence des « lycées français ». Ces derniers, en incluant les établissements homologués par l’AEFE et ceux de la Mission laïque française accueillent près de 75 000 élèves du préscolaire au lycée, soit 19% du total des inscrits dans le monde, ce qui place cette région en 2ème position après l’Afrique du Nord-Moyen-Orient. Cela correspond à une augmentation de 10% par rapport à la rentrée 2013/2014.

Ici comme ailleurs dans le monde, les lycées français sont considérés comme d’excellents établissements et accueillent de très nombreux élèves non Français, nationaux ou « étranger tiers » (les expatriés non français) : une proportion qui reste stable à 47% du total avec des taux beaucoup plus importants, notamment dans les pays d’Europe centrale, orientale et balte où ils sont supérieurs à 70%. Les plus gros lycées français – + de 1 000 élèves – se trouvent en Espagne (qui détient la 2ème place au niveau mondial avec plus de 21 000 élèves répartis dans 11 établissements), au Royaume Uni, en Italie, au Portugal, en Turquie, en Autriche, en Grèce, en Russie, au Pays-Bas, en Bulgarie et en Roumanie.

Répartition des effectifs des établissements du réseau français à l'étranger (AEFE)